Les félons ne se cachent même plus pour exprimer l’horreur qu’ils souhaitent pour maintenir en place le système qui les nourris.