Devant tous les grands dirigeants de la planète, Poutine met un coup de pression et annonce que la Russie reprend le contrôle des opérations.