Alors que les médias mainstreams ne parlent que du plafonnement des indemnités prudhommales suite à la loi travail de Macron, penchons nous sur une conséquence bien plus grave encore : l’autorisation pour les multinationales de licencier en France même si l’entreprise fait des bénéfices à l’étranger.