C’est facile, c’est tout le temps de la faute de Poutine !