Suite à l’assassinat de l’ambassadeur Russe en Turquie par un agent des forces spéciales, Poutine remet en question la thèse officielle de la destruction de l’avion de chasse Russe à la frontière Turko-Syrienne.