Ceci n’est qu’une partie du programme de l’UPR pour l’élection présidentielle de 2017.
En effet, après avoir constaté que d’autres candidats avaient déjà emprunté (volé) certaines de ses mesures, François Asselineau a décidé de donner la totalité de son programme au dernier moment, soit en mars 2017.